Blogue stratégie web touristique | KarineMiron.com

Réflexion stratégique web appliquée au tourisme en ligne

Industrie du voyage en ligne aux États-Unis: le bilan d’eMarketer

| 5 Comments

C’est avec grand plaisir que j’ai pu mettre la main récemment sur le rapport d’eMarketer réalisé en août 2008 portant sur l’industrie du voyage en ligne aux États-Unis. Ayant seulement la copie papier en main (respect des droits d’auteur l’oblige!), je ne pourrai malhereusement pas ajouter les tableaux et graphiques à l’appui, mais les fait saillants seront ici présentés et partagés avec vous! :) Voyons donc les points essentiels de ce rapport:

Portrait des Internautes réservant leur voyage en ligne

Quel est le portrait des Internautes américains réservant leur prestation de voyage en ligne? Selon eMarketer, ceux-ci sont bien nantis, détiennent un niveau d’éducation supérieur à la moyenne et sont des early adopters au niveau des technologies. En 2007, 50% des online leisure travel bookers étaient des femmes dont l’âge moyen était de 42 ans et détenant un revenu moyen par foyer de 89 911$. Jusque là, rien de bien nouveau. Toutefois, il est intéressant de voir que malgré le fait que les voyageurs en général disent devoir couper dans leur budget pour les vacances en raison du contexte économique actuel, les voyageurs en ligne eux prévoient dépenser autant dans leurs réservations de voyage en ligne cette année que l’année dernière. Une excellente nouvelle pour l’industrie du tourisme en ligne!

Les agences de voyage en ligne font face à une crise

Malgré le fait que les dépenses dans l’industrie du tourisme en ligne augmentent, cette croissance est basée majoritairement sur une hausse des dépenses des Internautes réservant leur forfaits vacances en ligne. Ainsi, le pourcentage de touristes d’agrément réservant leur voyage en ligne a diminué au cours des dernières années.

De plus, l’insatisfaction des consommateurs avec les agences de voyage en ligne (OTA), plus précisément au niveau des logiciels de réservations et des outils de navigation plus ou moins conviviaux pour certains, on viré certains consommateurs vers les sites de voyage utilisant le User-Generated-Content. Les agences de voyage, n’ayant pas vu venir cette tendance et n’ayant pas voulu innover, ce sont fait devancer par les sites tels que TripAdviser sachant bien intégrer le point de vue des clients et fournir une interface et une processus de réservation plus convivial à leurs visiteurs.

Top 5 des sites Internet de voyage les plus consultés aux États-Unis selon les parts de marchés

Parmi les sites Internet les plus consultés aux États-Unis par les Internautes, on retrouve:

1. Mapquest (11,91%)
2. Google Maps (8,03%) (d’où l’importance d’insérer la géolocalisation dans vos stratégies!)
3. Expedia (3,05%)
4. Yahoo! Maps (2,96%)
5. Southwest Airlines (2,42%)

En ce qui concerne les sites les plus consultés pour obtenir de l’information ou des prix (toujours au niveau du tourisme d’agrément aux États-Unis en 2007), on retrouve:

1. Expedia (42%)
2. Travelocity (41%)
3. Orbitz (31%)
4. Hotel brand websites (30%)
5. Airline brand websites (28%)

Les deux dernières positions confirment la tendance des voyageurs de réserver de plus en plus directement du site du fournisseur de service touristique au lieu de passer par un intermédiaire. Bref, le rapport fait également mention des communautés de voyageurs en ligne qui deviennent de plus en plus importante comme source d’information pour les voyageurs et ce, au détriment des agences de voyages en ligne qui perdent du terrain (comme nous l’avons vu précédemment).

Bref, ce rapport se veut très intéressant car il s’agit de données récentes et représentant un marché d’importance particulièrement pour le Canada. Cependant, il serait intéressant d’avoir accès à un même type de rapport au Canada, en Europe et en Asie afin de comparer le comportements des touristes en ligne et voir spécifiquement où s’aligner selon les marchés visés par notre entreprise. Avez-vous consultés d’autres rapports de ce type en ligne? Est-ce que les résultats étaient semblables ou plutôt divergents? Selon vous, ces données sont-elles facilement applicables au marché canadien? Au plaisir de vous lire et au prochain post!

Karine

Author: Karine Miron

Stratège web chez Adviso, blogueuse pour etourisme.info et conférencière, Karine Miron se spécialise et se passionne pour la stratégie web touristique. Elle détient une maîtrise en commerce électronique (M.sc.) de l'Université de Sherbrooke et un BAA en gestion du tourisme de l'UQAM.