Économie collaborative en tourisme: impacts sur les attraits

Cet article est le troisième d’une série sur l’économie collaborative. Maintenant que nous comprenons mieux l’impact de l’économie collaborative sur l’hôtellerie et les transporteurs, voyons ce qu’il en est du côté des activités et attraits touristiques.

Peut-être pensez-vous que l’économie de partage a moins d’impact sur ce secteur pour ne pas dire peu, mais celui-ci est également affecté par cette dynamique de marché. Comment exactement? C’est ce que nous allons voir.

1. Portrait de l’économie collaborative sur les attraits et activités

L’impact de l’économie collaborative sur les attraits/activités touristiques vient chercher une tendance fondamentale du tourisme: la recherche d’authenticité.

Que ce soit en se rapprochant des habitants (ou locals en anglais) lors du voyage ou par la recherche d’activités et d’endroits fréquentés par les locaux (loin des attrapes-touristes), le voyageur d’aujourd’hui recherche, sans le savoir, des activités qui sont un fondement même de l’économie collaborative.

Les nouveaux joueurs ont su saisir cette opportunité. Voici quelques exemples:

  • Airbnb et ses expériences offertes par les locaux exploitant les tendances actuelles en tourisme: voyage d’apprentissage, impacts sociaux, etc.

  • EatWith et ses repas chez l’habitant

  • Vayable et ses expériences/tours guidés offerts par les locals aux voyageurs sous différentes thématiques

2. Une transformation modérée du modèle d’affaires des attraits/activités

À mon avis, la transformation du modèle d’affaires sera modérée pour les attraits et activités touristiques actuels et non profonde comme c’était le cas des hébergements et transporteurs.

Certes, il y aura de nouveaux joueurs sur le marché comme nous l’avons vu dans le point précédent: Airbnb, Vayable, EatWith, etc. et tous ceux à venir qui exploiteront le pouvoir d’attrait des locals et le partage d’expérience avec un voyageur.

Toutefois, est-ce que les voyageurs sont aussi friands d’activités de l’économie collaborative?

Selon un article de PhoCus Wire, Airbnb compte 8 000 réservations d’expériences par semaine et reçoit 1 200 demandes d’ajout de nouvelles expériences à la plateforme par les hôtes. Le prix moyen d’une expérience est de 55$/personne et certains hôtes gagneraient même plus de 100 000$ par année via la plateforme.

3. Impacts de l’économie collaborative sur les attraits et activités

Les joueurs actuels doivent capitaliser sur cette tendance de fond de l’économie collaborative autant au niveau de leurs canaux de distribution que de la bonification de leur offre. À mon avis, les attraits et activités touristiques ont avantage à tisser des liens avec les ambassadeurs locaux pour leur faire découvrir leur offre afin qu’ils puissent l’intégrer volontairement dans leurs tours guidés de la ville par exemple. Utiliser les plateformes spécialisées telles que Vayable notamment est un bon point de départ pour trouver les bons locaux à approcher.

Il est aussi possible pour les attraits de bonifier leur offre en permettant aux visiteurs de visiter l’attrait avec un habitant par exemple au lieu d’un employé du musée. Une autre idée serait tout simplement d’intégrer les conseils des locaux visuellement lors de la visite d’un musée par exemple. Plusieurs idées peuvent être développées, à vous d’être créatifs!

 

Author avatar
karinemiron

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.