L’impact stratégique de l’intégration des médias sociaux dans l’e-tourisme

L’impact des médias sociaux (social media) sur les stratégies d’affaires en ligne des entreprises ne cesse d’être grandissante et l’industrie touristique n’est nullement une exception à la règle. La multiplication des sites sociaux spécialisés dans le domaine du voyage tels que TripAdviser, WAYN, CouchSurfing, TripHub, Triporama, TravBuddy, etc. ne sont que quelques exemples de l’engouement certain pour ces médias sociaux. Basés sur le concept de communauté, ces sites permettent de créer votre profil, d’inviter des amis qui partagent la même passion pour le voyage que vous dans votre espace personnel, de télécharger du contenu, et bien sûr de vous faire de nouvelles relations. La clé réside donc dans l’échange et le partage d’information entre les voyageurs.

L’impact de ces médias sociaux se veut donc grandissant, notamment au sein de l’industrie touristique. En effet, selon le compte rendu de la conférence Braving the Long Tail par le réseau de veille en tourisme de l’Université du Québec à Montréal, les utilisateurs réguliers des médias sociaux spécialisés en voyage dépenseraient en ligne près de 2 fois plus que ceux les fréquentant le moins souvent :

Les statistiques présentées tendent à démontrer qu’il s’avère rentable de rejoindre la clientèle active sur les sites de médias sociaux liés aux voyages. En effet, les internautes qui les utilisent de façon régulière dépensent en ligne presque deux fois plus (64% vs 36%) que les consommateurs qui les fréquentent moins souvent (graphique 1). Ce sont les sites des compagnies de location de voitures (69%) et des transporteurs aériens (68%) qui profitent le plus de cette clientèle engagée .

Non seulement les voyageurs en ligne utilisant les médias sociaux dépensent davantage, mais également l’utilisation de ces mêmes médias sociaux est déjà bien ancrée dans leurs habitudes de navigation. En effet, selon une étude de TIA/Ypartnership TravelHorizons,

les deux tiers des voyageurs d’agrément branchés visionnent ou écoutent des vidéos et des segments audio sur Internet. De plus, 40% lisent des blogues, partagent des photos et participent à des tours virtuels.

Bien que cela semble une excellente nouvelle pour les gestionnaires d’entreprises touristiques, il est important de savoir où, quand et comment utiliser ses médias sociaux adéquatement afin d’optimiser les bénéfices sur l’image de marque et la notoriété de notre entreprise. En effet, quelle stratégie devrait-on employer en tant qu’entreprisse touristique face aux médias sociaux? Par où commencer et comment en calculer les bénéfices?

Divers moyens s’offrent donc aux entreprises afin de bénéficier de se levier stratégique que sont les médias sociaux. La première voie est le placement publicitaire à même ces communautés. En effet, il est facile pour toute entreprise touristique d’utiliser les réseaux sociaux de masse tels que Facebook par exemple afin d’y intégrer des social ads permettant se sélectionner la cible désirée selon des critères sociaux-démographiques et selon leurs intérêts. Le taux de clic s’avèrent généralement plutôt bas, mais la stratégie peut s’avérer efficace pour une campagne de notoriété. Il est également possible de faire des placements publicitaires sur d’autres réseaux sociaux très ciblés sur le tourisme comme ceux dont nous avons parlé précédemment. Les investissements publicitaires dans les médias sociaux sont de plus en plus populaires auprès des gestionnaires aux États-Unis selon une étude menée par e-Marketer. On prévoit d’ailleurs des investissements de plus de 2 milliards de dollars pour 2009 et cette somme devrait atteindre 2.7 milliards de dollars en 2011.

Outre les investissements publicitaires qui peuvent s’avérer coûteux, de nombreuses autres stratégies axées sur le Web 2.0 peuvent être utilisées. L’intégration de contenus que se soit des vidéos, photos, podcasts, témoignagnes, etc. aux communautés en ligne peuvent s’avérer une stratégie intéressante et originale pour générer du trafic qualifié vers votre site et ainsi augmenter la notorité de votre marque ou de votre produit. La création de groupes dédiés à la marque à même les communautés, la création d’événements exclusifs en ligne à même les communautés, etc. ne sont que quelques exemples de stratégies en ligne pouvant être effectuée. D’autres solutions peuvent également être considérée telle qu’adapter une partie de votre site à la philosophie Web 2.0 (voir le site CarnivalConnections et Tourisme Montréal, effectuer du monitoring, etc. Les stratégies sont nombreuses! Toutefois, il est toujours pertinent de se demander si les actions effectuées ajoutent de la valeur pour notre consommateur. Si oui, alors sky is the limit! L’important est de créer une relation interactive et personnalisée avec votre consommateur et de favoriser l’échange, la création et le partage de contenu en ligne. Je vous invite d’ailleurs à consulter la présentation Social Media and Tourism ci-bas afin de vous donner davantage d’idées pour débuter ou améliorer votre stratégie de médias sociaux:

Social Media And Tourism

View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: tourism socialmedia)

Author avatar
karinemiron

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.