Modèle d’affaires de Netflix: principaux insights

Netflix a récemment démontré à ses actionnaires le potentiel de placement de produits pour les annonceurs à la fois mesurable et interactif de la plateforme. Netflix semble chercher par plusieurs moyens dernièrement à augmenter et diversifier ses sources de revenus. Pourquoi?

Dans cet article, nous allons nous attarder au modèle d’affaires de Netflix et à son évolution au fil des dernières années ainsi que son impact sur le monde des médias.

1. Petit historique du modèle d’affaires de Netflix

Netflix est né en 1997 en Californie. Son modèle d’affaires à l’époque était d’être la « Maison Columbia » des films, pour ceux qui se rappelle. Elle offrait donc de la vente et location de DVD par la poste. Ce modèle d’affaires a perduré pendant 10 ans et c’est en 2007 que Netflix a commencé à faire la transition au « streaming sur demande » tout en conservant ses ventes/locations de DVD et Blue-Ray par la poste.

Les débuts du modèle d’affaires de Netflix: la commande/location de DVD par la poste

Son expansion internationale a débuté en en 2010 avec le Canada comme premier marché. Il a fallu attendre à 2012 pour que Netflix entre dans le modèle d’affaires de la «production de contenus » avec le lancement de sa première série Lilyhammer. Sa production de contenus a depuis cette époque pris une croissance fulgurante:

Netflix services operated in more than 190 countries.[15] Netflix released an estimated 126 original series and films in 2016, more than any other network or cable channel.

Tout d’abord, quel est le modèle d’affaires de Netflix actuel? Bien entendu, Netflix compte sur son abonnement payant et sa grande base de client pour générer des revenus. Dernièrement, la compagnie a augmenté le coût de son abonnement mensuel aux États-Unis afin d’augmenter ses revenus.

Au courant des dernières années, Netflix est passé à une position de diffuseur de contenus uniquement avec ses films et séries (souvent anciennes à ses débuts) à un rôle de créateur de contenus avec ses nombreux Netflix Originals, que ce soit des films ou des séries originales.

La plateforme devient donc un média en soit et est un solide compétiteur à tous les médias télévisuels et compagnie de production de cinéma. Netflix transgresse son positionnement de « divertissement sur demande à la maison » et s’invite même dans les salles de cinéma avec son film Roma par exemple, nominé aux Oscars.

2. Vers le placement de produit interactif?

Ce n’est pas un secret pour personne, le placement de produits fait partie du modèle de revenus de nombreuses séries et films. Netflix a été un cran plus loin en annonçant à ses actionnaires dernièrement qu’il pourrait se lancer dans le « placement de produit interactif ».

Le lancement hautement médiatisé de son premier film interactif, Bandersnatch, où le spectateur est invité à choisir le fil de son histoire en effectuant plusieurs choix au cours du film, a permis à Netflix de faire une preuve de concept à ses actionnaires (et à ses futurs annonceurs).

Dans le film, le premier choix tu téléspectateur est de choisir entre deux sortes de céréales: Sugar Puffs ou Frosties. 78% environ ont choisi les Frosties. Netflix a donc démontré le pouvoir de sa plateforme aux annonceurs mettant en valeur leur produit de façon ludique et interactive, tout en générant du data de qualité sur la préférence des consommateurs.

Performance du modèle d’affaires actuel

Netflix doit augmenter son profit. Le géant doit aller chercher de nouveaux revenus pour couvrir ses dépenses de plus en plus grande en production de contenus originaux. Pour 2018 seulement, la compagnie s’était prévue un budget de 13 milliards de dollars pour la production de contenus uniquement.

Bien que sa base de clients est en constante croissante, la plateforme, à mon avis, ouvrira ses horizons au placement de produits dans ses créations originales, si ce n’est pas déjà le cas (du moins, officiellement). Les films interactif « où le spectateur est le héro » offre un potentiel aux annonceurs forts intéressants qu’aucun média à ce jour n’a su offrir.

Bref, à suivre avec attention…

Author avatar
karinemiron

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.