Podcasting: nouvelles générations d’audioguide et autres applications dans le domaine touristique

À tous les fervents adeptes du podcating et aussi aux gestionnaires touristiques débutants ou experts s’intéressant au monde des podcasts, cet article est pour vous!

Qu’est-ce que le podcating?

Mais avant de débuter, qu’est-ce que le podcasting exactement? Ayant assisté à la conférence Podcasting is Dead – Moving On de Rob Blatt au Podcamp Montréal 2008 au mois de septembre dernier, je peux vous dire que la définition de ce qu’est un podcast reste encore nébuleuse actuellement. En effet, est-ce que l’on intègre les videocasts ou seulement les podcasts? Qui peut se proclamer podcasters? Bref, plein de question soulevées lors de la conférence du PodcampMontréal ayant entraîné un débat (”chair throwing”) entre les différents participants de la conférence.

Pour en venir à une définition de ce qu’est un podcast ou baladodiffusion en français, il est important de mentionner que le terme podcast provient d’une contraction d’iPod (le baladeur numérique d’Apple) et de l’anglais broadcast (diffusion). Selon Wikipedia, le podcast permet de télécharger les programmes audio ou vidéo d’un site Internet sur son baladeur numérique ou sur son PC. Pour fonctionner, le podcast utilise la technologie RSS (de l’anglais Really Simple Syndication, traduit littéralement : “souscription vraiment simple”). Un flux RSS (RSS feed en anglais) autorise la diffusion sur le Net des dernières nouvelles de sites d’information ou de blogs vers les ordinateurs abonnés.

Pour une définition plus complète, on peut également regarder celle effectuée par le Journal du Net, qui définit le podcast comme suit:

Mot né de la combinaison de iPod, Broadcasting et webcasting. Système de diffusion et d’agrégation de contenus audio destinés aux baladeurs, tels que l’iPod. Développé par Adam Curry en 2004, le podcasting utilise le format de syndication de contenus RSS 2.0, pour rendre les compilations disponibles aux abonnés, de la même manière que l’on s’abonne à un flux de nouvelles. Le programme qui capture le flux audio et se synchronise avec le diffuseur est appelé un podcatcher.

Bref, le podcasting utilise impérativement les flux RSS pour être diffusé et est constitué de capsules audios ou vidéos pouvant être téléchargées sur un ordinateur ou sur un ”Mobile device” afin d’être écouté.

Quelques statistiques sur l’utilisation du podcasting

Le podcast, bien qu’encore méconnu d’une bonne partie de la population, connaît tout de même une croissance relativement rapide de son taux d’utilisation. En effet, selon une étude effectuée par eMarketer, l’audience des podcasts aux États-Unis serait de l’ordre de 28 millions en 2008 et parviendrait à atteindre 65 millions en 2012.

De plus, selon une étude effectuée par Edison Media Research en 2007 en Grande-Bretagne, la notoriété du terme podcasting est passée de 22% à 37% entre 2006 et 2007 (les répondants se sont fait demandé: Have Ever Heard of Podcasting?). Vous pouvez d’ailleurs télécharger la présentation PowerPoint complète de cette étude ici.

Les applications touristiques du podcating

Maintenant que vous possédez une meilleure idée de ce qu’est un podcast et de son utilisation, quelles sont les applications marketing du podcasting au niveau de l’industrie touristique?

En effet, le podcasting offre des avenues intéressantes pour les entreprises du secteur touristique au niveau des audioguides permettant aux touristes de visiter des lieux touristiques à leur guise en obtenant les informations pertinentes sur les lieux de la visite et ce, à leur rythme.

Un bon exemple récent de cette application des podcastings dans le secteur touristique au niveau des audioguides est celui de la Main ou du boulevard St-Laurent à Montréal qui propose la découverte de ces lieux à l’aide d’un podcast téléchargeable à même votre baladeur numérique. Vous pouvez donc vous balader à votre rythme en écoutant es témoignages d’une vingtaine de personnes attachées à la Main d’une façon ou d’une autre. La voix d’une narratrice guide et présente des artistes comme Michel Tremblay, Denise Filiatrault, Marc Labrèche et Marie Chouinard.

Également, selon un article du réseau de veille en tourisme de l’Université du Québec à Montréal, de nombreuses autres applications du podcasting au niveau du tourisme sont employées telles que:

– l’Office de tourisme de Galveston, aux États-Unis, qui diffuse, depuis l’été dernier (2005), par l’intermédiaire de son Podcast Galveston, de l’information sur les différents événements de la saison (écouter un extrait)

– L’Office de tourisme écossais, VisitScotland, offre la possibilité aux touristes de télécharger des exemples d’excursions virtuelles de la ville d’Édimbourg en complément aux brochures traditionnelles (télécharger les excursions)

– L’entreprise belge Eurostar a démarré son podcasting pour les voyageurs: les London Tapes Podcasts

– La compagnie aérienne Virgin Atlantic présente également, depuis juillet dernier, des podcasts sur New York, Cuba, Shangai, Las Vegas, Johannesburg et Cape Town

Bref, de nombreuses opportunités s’offrent à vous afin d’utiliser les podcasts comme outil marketing afin d’accroître la notoriété de votre marque, de votre destination et de vos produits. L’avantage du podcast est également qu’il permet de générer une certaine notoriété pour votre produit à moindre coût que la publicité traditionnelle.

Trucs pour enregistrer des podcasts de qualité

Vous êtes maintenant convaincus de l’intérêt d’ajouter des podcasts afin de promouvoir les produits et services touristiques de votre entreprise, mais ne savez pas trop où commencer? Je vous conseille fortement de consulter ces quelques articles qui vous expliquent en détail comment enregistrer votre premier podcast. Ceux-ci vous donneront de précieux conseils afin de démarrer votre stratégie de podcasting en ligne:

Comment faire un bon podcast de marque
Tutoriel de podcast sur Le Marketing à l’écoute
Create your own podcast

Bon podcating! Et n’hésitez surtout pas à laisser vos commentaires ou autres exemples de podcasting dans l’industrie touristique!

Karine

Author avatar
karinemiron

7 commentaires

  1. Pour ma part, la définition de podcast ne s’arrête plus à savoir si l’on parle de capsules audio ou vidéo. L’important, c’est que le contenu en question puisse être acheminé de façon automatique par un agrégateur de contenu, et qu’il puisse être consommé «sur la route». Dans mon plus récent billet sur le sujet, j’ai également mis de grosse réserves sur les médias traditionnels qui traduisent leurs contenus en format balado. Je trouve qu’on leur accorde beaucoup trop d’importance…

    Par contre, dans le contexte touristique, je trouve leur participation beaucoup plus pertinente. Bien entendu, il va de soi que la balado sur la Main de La Presse était très (trop) bien orchestrée, mais pour quelqu’un qui cherche seulement à obtenir l’information, c’est excellent.

    Ma définition de baladodiffusion passe par un seul mot : Authenticité. Si on récite un texte prémaché, si on retient nos propos, nos opinions par peur de paraître ridicule ou faible, c’est manquer profondément d’humanité. La radio remplie déjà se créneau…

  2. Je crois aussi de plus en plus aux audioguides gratuits et libres. J’ai d’ailleurs publié le mien cet été et j’en prévois dejà d’autres :
    http://www.terroirsquebec.com/blog/index.php/category/Audioguide

  3. Comme Laurent Lasalle, je confirme que la polémique n’est pas autour de l’audio ou de la vidéo. Mais, il faut avouer que la définition est vaste. Vidéo podcast, vidéo blogue, webcast, WebTV… tout ça est la même chose. Les règles à retenir sont simples : diffusion régulière par abonnement en ligne.

    L’exemple de l’audioguide de La Presse a déjà été discuté longuement. Comme d’habitude, les médias traditionnels ont leurs vieux réflexes, qui consistent à contrôler et policer au maximum le discours. Le produit est intéressant, de qualité, mais ne reprend pas les codes du Web : spontanéité, ouverture de la diffusion (iTunes et Co.). Il faut quand même souligner une belle première initiative dans le domaine.

    Le tourisme est particulièrement adapté à l’utilisation de la balado, qu’elle soit audio ou vidéo. Il y a tellement de choses à découvrir que les sujets sont infinis. De plus, on sait le Web est aujourd’hui la première source d’information des personnes qui préparent leur séjour de vacances. Il y a des experts dans le domaine, que les entreprises et agences de communication n’hésitent pas à faire appelle à eux avant de s’engouffrer dans la mode du podcast 😉

  4. Bonjour à tous,

    J’ai récemment assisté à une présentation de ce site :

    http://www.podioguide.com/

    Simple et efficace, nous envisageons actuellement une collaboration avec le créateur pour décliner le contenu au niveau des stations de ski dans les Alpes, avec une approche de découverte des paysages et des panoramas. Ainsi, nous pourront répondre aux habituelles questions des touristes lorsqu’ils arrivent en haut des pistes : “Il est où le Mont Blanc ??” ou encore “c’est quoi la ville tout en bas dans la vallée ??”, en écoutant son I-pod si le podcast a été chargé, où en le chargeant sur son I-phone pour les moins prévoyants !

    C’est un véritable service de proximité que l’édition d’informations dans ce type de formats. Les structures institutionnelles de promotion (OT, CDT, CRT en France…) sont les mieux placées pour s’en emparer et créer un contenu de qualité, tout en respectant un format simple et gratuit.

  5. Félicitations pour un billet très intéressant Karine. Je ne savais pas que l’industrie du tourisme utilisait le podcasting de la sorte. Je me demande cependant ce qui en est du videocasting. Est-ce que l’industrie du tourisme s’est mis à la mode Youtube?

  6. Il existe plusieurs exemples de vidéocasting dans le secteur touristique. En voici quelques exemples:

    The Vegas Minute (disponible à partir du site ou sur iTunes):
    http://www.vegas.com/vegasminute/

    DisneyLand Resort Podcast (sur iTunes):
    http://disneyland.disney.go.com/disneyland/en_US/podcast/index?name=PodcastListingPage&bhcp=1

    Beautiful Places in HD:
    http://www.onnetworks.com/videos/beautiful-places-in-hd

    On peut même apprendre l’italien si on veut en visitant des lieux touristiques de l’Italie avec des vidéocasts (disponible intégralement sur iTunes:
    http://www.italyfromtheinside.com/labels/video.html

  7. […] Podcasting: nouvelles générations d’audioguide et autres applications dans le domaine touristiqu… […]

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.