Économie collaborative en tourisme: impacts sur l’hôtellerie

Cet article sera le premier d’une série de longs articles sur l’impact de l’économie collaborative ou économie de partage sur les principaux acteurs de l’industrie touristique. Aujourd’hui, nous nous concentrerons sur les hôteliers.

Quels sont les principaux impacts de l’économie collaborative et surtout, quelles sont les stratégies à mettre en place pour les hôtels afin de tirer leur épingle du jeu?

1. Portrait de l’économie collaborative en hébergement

Airbnb,le géant de l’économie collaborative de partage d’habitation, est estimé à une valeur de 38 milliards de dollars en 2018. Nul besoin de présentation, Airbnb cumulait 4,2 millions d’appartements sur sa plateforme en 2017 et comptabilisait déjà 80 millions d’arrivées en 2016.

La popularité d’Airbnb provient d’une part des milléniaux qui représentent approximativement 60% des réservations effectuées sur la plateforme et ce chiffre a augmenté de 120% au courant de la dernière année. Puisque les milléniaux sont la génération montante, ce chiffre est à ne pas négliger.

2. Une transformation profonde des habitudes de voyage

Selon moi, l’arrivée des Airbnb de ce monde engendre une transformation profonde des attentes et des besoins du voyageur. Beaucoup plus qu’une mode, ces attentes sont là pour durer.

« 60% des milléniaux préfèrent consommer des biens/services partagés lors de leur voyage »

En effet, je crois que les milléniaux cherchent à vivre une expérience différente, plus locale. Les plateformes d’économie collaborative telles qu’Airbnb, Home Away et Couchsurfing, par exemple, répondent à ce besoin de recherche d’authenticité lors du voyage.

Ces plateformes facilitent le contact avec les habitants (les locals) et permettent de se sentir comme un résident de l’endroit pour l’espace de quelques nuits.

3. Impacts de l’économie collaborative sur l’hôtellerie

Quels sont les impacts de l’économie collaborative sur l’industrie hôtelière telle qu’on la connaît? À mon avis, elle doit se réinventer. Force est d’admettre qu’elle n’est plus reine et que d’autres joueurs de l’économie collaborative gruge ses parts de marché.

Bien que certaines chaînes hôtelières au hôtelier indépendant ont l’innovation dans leur ADN, certains gros joueurs se sentent vites dépassés par les événements. Au lieu de gaspiller son énergie à maudir Airbnb, il est important de se concentrer sur une évolution et bonification de son offre pour répondre aux besoins des voyageurs.

Le voyageur cherche plus de flexibilité dans son séjour et aime se sentir comme chez lui. Pourquoi ne pas créer des chambres-appartements comprenant une cuisine, une salle à manger pour donner plus d’autonomie aux voyageurs? Ceci offre plus de flexibilité et permet de répondre à ce besoin qui est couvert par l’équipe d’Airbnb. Offrir un dépanneur avec mini-épicerie intégrée à même l’hôtel permet aussi de bonifier l’expérience, comme le font déjà plusieurs hôteliers. Miser sur des produits locaux et typiques de la région est également une autre tactique intéressante pour miser sur l’aspect authentique et local recherché.

Un autre avantage de l’hôtellerie sur Airbnb est le contrôle complet de la qualité de l’offre de la prestation. L’hôtel peut ainsi offrir une expérience plus personnalisée à ses clients en fonction de leurs habitudes et du data collecté sur leur historique de réservation, notamment. Ceci est un aspect important à ne pas négliger et à mettre de l’avant dans vos stratégies marketing et votre produit.

La chaîne hôtelière Ace Hotel a bien compris ce virage en offrant une expérience nichée utilisant des oeuvres d’arts des artistes locaux, des chambres avec un frigo Smeg et une guitare accoustique de type mini-appartement, un lobby prépondérant où il est bon socialiser et travailler, des expositions d’arts à même l’hôtel, etc. Bref, l’avenir est peut-être aussi dans une hyper-spécialisation pour certains joueurs, une hôtellerie visant certaines niches particulières.

Avez-vous d’autres moyens pour aider les hôtels à tirer leur épingle du jeu de l’économie collaborative? Au plaisir de vous lire!

Author avatar
karinemiron

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.